Poésies et récitations en chansons Vol.1 (CD) – A et J-M Versini

15,00

Poèmes de notre enfance  De 4 à 77 ans

Voici le premier volume des plus beaux poèmes de notre enfance mis en musique par le duo Versini. Qui n’a pas appris par cœur dans sa plus tendre enfance des récitations comme « La biche », « J’aime l’âne » ou « Hiver vous n’êtes qu’un vilain » ? Anny et Jean-Marc Versini revisitent dans ce magnifique CD les poèmes qui ont bercé notre enfance, en y apportant leur musicalité, leurs voix et une émotion certaine qui en fait un ravissement pour les oreilles. Plus besoin de passer des heures à apprendre ces vers intemporels. Grâce à une mélodie subtile et originale, soutenue par une orchestration acoustique de qualité, on se laisse porter par la musique et on mémorise ces poésies sans même s’en rendre compte !
Au programme : Victor Hugo, Gérard de Nerval, Maurice Rollinat, Paul Fort, Guy de Maupassant, Robert Desnos, Francis Jammes, George Sand…

Livret 24 pages avec textes des poèmes et biographie des poètes – Playbacks inclus

Achat du CD physique :

Paiement par carte bancaire, chèque ou virement

UGS : MAR 445601 Catégories : , Étiquettes : ,

Les hirondelles sont parties
Les hirondelles sont parties
Paroles : Victor Hugo (1802-1885)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Les hirondelles sont parties.
Le brin d’herbe a froid sur les toits ;
Il pleut sur les touffes d’orties.
Bon bûcheron, coupe du bois.

Les hirondelles sont parties.
L’air est dur, le logis est bon.
Il pleut sur les touffes d’orties.
Bon charbonnier, fais du charbon.

Les Hirondelles sont parties.
L’été fuit à pas inégaux ;
Il pleut sur les touffes d’orties.
Bon fagotier, fais des fagots.

Les hirondelles sont parties.
Bonjour, hiver ! Bonsoir ciel bleu !
Il pleut sur les touffes d’orties.
Vous qui mourez, faites du feu.

Titre original « Chanson d’automne »
Composé en1853 – Publication posthume

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le relais
Le relais
Paroles : Gérard de Nerval (1808–1855)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

En voyage, on s’arrête, on descend de voiture ;
Puis entre deux maisons on passe à l’aventure,
Des chevaux, de la route et des fouets étourdi,
L’œil fatigué de voir et le corps engourdi.

Et voici tout à coup, silencieuse et verte,
Une vallée humide et de lilas couverte,
Un ruisseau qui murmure entre les peupliers, –
Et la route et le bruit sont bien vite oubliés !

On se couche dans l’herbe et l’on s’écoute vivre,
De l’odeur du foin vert à loisir on s’enivre,
Et sans penser à rien on regarde les cieux…
Hélas ! une voix crie : “En voiture, messieurs !”

« Odelettes » 1834

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

La Biche
La Biche
Paroles : Maurice Rollinat (1846–1903)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

La biche brame au clair de lune
Et pleure à se fondre les yeux :
Son petit faon délicieux
A disparu dans la nuit brune.

Pour raconter son infortune
A la forêt de ses aïeux,
La biche brame au clair de lune
Et pleure à se fondre les yeux.

Mais aucune réponse, aucune,
A ses longs appels anxieux !
Et le cou tendu vers les cieux,
Folle d’amour et de rancune,
La biche brame au clair de lune.

« Les Névroses » 1883

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le bonheur
Le bonheur
Paroles : Paul Fort (1871-1960)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer.

Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.

Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite,
dans l’ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.

Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite,
sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.

Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite,
sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.

De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite,
de pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.

Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite ! Il a filé !

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

La chanson du rayon de lune
La chanson du rayon de lune
Paroles : Guy de Maupassant (1850-1893)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Sais-tu qui je suis ? Le Rayon de Lune.
Sais-tu d’où je viens ? Regarde là-haut.
Ma mère est brillante, et la nuit est brune.
Je rampe sous l’arbre et glisse sur l’eau ;
Je m’étends sur l’herbe et cours sur la dune ;
Je grimpe au mur noir, au tronc du bouleau,
Comme un maraudeur qui cherche fortune.
Je n’ai jamais froid ; je n’ai jamais chaud.

Je suis si petit que je passe
Où nul autre ne passerait.
Aux vitres je colle ma face
Et j’ai surpris plus d’un secret.
Je me couche de place en place
Et les bêtes de la forêt,
Les amoureux au pied distrait,
Pour mieux s’aimer suivent ma trace.

Sais-tu qui je suis ? Le Rayon de Lune.
Et sais-tu pourquoi je viens de là-haut ?
Sous les arbres noirs la nuit était brune ;
Tu pouvais te perdre et glisser dans l’eau,
Errer par les bois, vaguer sur la dune,
Te heurter, dans l’ombre, au tronc du bouleau.
Je veux te montrer la route opportune ;
Et voilà pourquoi je viens de là-haut.

« Des vers » 1880

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Hiver vous n'êtes qu'un vilain
Hiver vous n’êtes qu’un vilain
Paroles : Charles d’Orléans (1394-1465)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Hiver vous n’êtes qu’un vilain.
Eté est plaisant et gentil,
En témoignent Mai et Avril
Qui l’accompagnent soir et matin.

Eté revêt champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure
Et de maintes autres couleurs
Par l’ordonnance de Nature.

Mais vous, Hiver, trop êtes plein
De neige, vent, pluie et grésil ;
On vous doit bannir en exil.
Sans point flatter, je parle plain,
Hiver vous n’êtes qu’un vilain !

Choix des poésies de Charles d’Orléans en 1809 – Post Mortem

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Les hiboux
Les hiboux
Paroles : Robert Desnos (1900-1945)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les tenant sur les genoux.

Leurs yeux d’or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux !

Votre histoire se passait où ?
Chez les Zoulous ? Les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
A Moscou ? Ou à Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?

Hou ! Hou !
Pas du tout, c’était chez les fous.

« 30 Chantefables pour les enfants sages » 1944
Editions Gründ – Publication posthume

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Aurore sur la mer
Aurore sur la mer
Paroles : Paul Bourget (1852–1935)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Dans la lumière et dans le bruit
S’éveille le petit village :
Enfants et femmes, sur la plage,
Attendent les pêcheurs de nuits.

La mer semble un ruban de moire.
Les voiles des bateaux tremblants
Font comme de légers points blancs
Sur la profondeur bleue et noire.

De grands oiseaux passent dans l’air,
Ailes ouvertes, et les voiles
Parmi les dernières étoiles
Brillent dans l’azur du ciel clair.

« La vie inquiète » 1875

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

J’aime l’âne…
J’aime l’âne…
Paroles : Francis Jammes (1868–1938)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

J’aime l’âne si doux
marchant le long des houx.
Il prend garde aux abeilles
et bouge ses oreilles.

Mon amie le croit bête
parce qu’il est poète.
Il réfléchit toujours,
ses yeux sont en velours.

Et il reste à l’étable
fatigué, misérable,
ayant bien fatigué
ses pauvres petits pieds

L’âne n’a pas eu d’orge,
car le maître est trop pauvre.
Il a sucé la corde,
puis a dormi dans l’ombre…

J’aime l’âne si doux
marchant le long des houx.
J’aime l’âne si doux
marchant le long des houx.

« De l’Angélus de l’aube à l’Angélus du soir » 1898

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le jardin et la maison
Le jardin et la maison
Paroles : Anna de Noailles (1876–1933)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Voici l’heure où le pré, les arbres et les fleurs
Dans l’air dolent et doux soupirent leurs odeurs.

Les baies du lierre obscur où l’ombre se recueille
Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,

Le jet d’eau du jardin, qui monte et redescend,
Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;

La paisible maison respire au jour qui baisse
Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.

Le feuillage qui boit les vapeurs de l’étang
Lassé des feux du jour s’apaise et se détend.

– Peu à peu la maison entr’ouvre ses fenêtres
Où tout le soir vivant et parfumé pénètre,

Et comme elle, penché sur l’horizon, mon cœur
S’emplit d’ombre, de paix, de rêve et de fraîcheur…

« Le cœur innombrable » 1901

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

La neige tombe
La neige tombe
Paroles : Jean Richepin (1949–1926)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Toute blanche dans la nuit brune,
La neige tombe en voletant,
Ô pâquerettes! une à une,
Toutes blanches dans la nuit brune !

Qui donc là-haut plume la lune ?
Ô frais duvet ! Flocons flottants !
Toute blanche dans la nuit brune,
La neige tombe en voletant.

La neige tombe, monotone,
Monotonement, par les cieux.
Dans le silence qui chantonne,
La neige tombe monotone,

Et file, tisse, ourle et festonne
Un suaire silencieux.
La neige tombe, monotone,
Monotonement par les cieux.

« La chanson des gueux » 1881

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Lettre à Aurore
Lettre à Aurore
Paroles : Georges Sand (1804-1876)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

La nature est tout ce qu’on voit,
Tout ce qu’on veut, tout ce qu’on aime.
Tout ce qu’on sait, tout ce qu’on croit,
Tout ce que l’on sent en soi-même.

Elle est belle pour qui la voit,
Elle est bonne à celui qui l’aime,
Elle est juste quand on y croit
Et qu’on la respecte en soi-même.

Regarde le ciel, il te voit,
Embrasse la terre, elle t’aime.
La vérité c’est ce qu’on croit
Et la nature c’est toi-même.

Lettre écrite à sa petite fille Aurore (née en 1866)

Chanson extraite du CD : Poésies et Récitations en chansons – Vol.1 – Anny et Jean-Marc Versini – MAR 445601
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Partitions à venir prochainement