Promo !

Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini (CD digipack)

15,00 10,00

Un album très champêtre ! Pour petits et grands

Cet album est un vrai bol d’air pur ! Il s’adresse aux enfants, aux enseignants et aux parents. Sur des musiques très acoustiques, des orchestrations subtiles et des mélodies guillerettes et enjouées, dont ils ont le secret, Anny et Jean-Marc Versini nous entraînent dans de superbes balades champêtres à travers les bois et les forêts, dans les ruelles d’un village, dans la cour d’une ferme… On sifflote les mains dans les poches, on écoute le chant des oiseaux (merles, pinsons, fauvettes…), tout en admirant les arbres et les fleurs… On observe les paysans dans les champs en train de faire les foins ou les vendanges, selon la saison… On décrit le travail d’un vannier, le chantier des charbonniers, on suit une bergère qui rentre son troupeau, on se promène dans le jardin de la Grand’tante… et on confectionne des confitures de groseilles ! Un chef d’œuvre de poésie, d’esthétique, de musicalité et de bonheur !

Titres de l’album : La Vigne en fleur – Le Merle – La Chanson du Vannier – Le Village – Brunette – Les Lapins – Amoroso – Sieste – Le Charbonnier – Les Foins – Les Confitures – Crépuscule – Le Pinson – Le Jardin de la Grand’tante – La Ferme

Superbe livret 48 pages couleurs avec biographie et bibliographie d’André Theuriet, textes des poèmes, définition des mots difficiles, illustrations, commentaires…

André Theuriet (1833-1907), auteur de la fin du XIXe siècle, nous laisse une œuvre considérable. Elu “Immortel” à l’Académie française en 1896, il fut très prisé durant plus de cinquante ans, en particulier dans les milieux scolaires, avec nombreuses de ses poésies : “Chanson du Vannier”,  “La vigne en fleur”, “Brunette”, “Les confitures”

Achat du CD physique :

Paiement par carte bancaire, chèque ou virement

La Vigne en fleur
La Vigne en fleur
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

La fleur des vignes pousse
Et j’ai vingt ans ce soir…
Oh ! que la vie est douce !
C’est comme un vin qui mousse
En sortant du pressoir.

Je sens ma tête prise
D’ivresse et de langueur.
Je cours, je bois la brise…
Est-ce l’air qui me grise
Ou bien la vigne en fleur ?

Ah ! cette odeur éclose
Dans les vignes, là-bas…
Je voudrais, et je n’ose,
Étreindre quelque chose
Ou quelqu’un dans mes bras !

Comme un chevreuil farouche
Je fuis sous les halliers ;
Dans l’herbe où je me couche
J’écrase sur ma bouche
Les fruits des framboisiers ;

Et ma lèvre charmée
Croit sentir un baiser,
Qu’à travers la ramée,
Une bouche embaumée
Vient tendrement poser…

Ô désir, ô mystère !
Ô vignes d’alentour,
Fleurs du val solitaire,
Est-ce là, sur la terre,
Ce qu’on nomme l’amour ?

« Le Bleu et le Noir » 1873

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le Merle
Le Merle
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

En mars, le merle, gai siffleur,
Chante dans les pruniers en fleur.

Malgré les tardives gelées
Qui poudrent à blanc les prés verts,
Il sent le printemps à travers
Le ciel rayé de giboulées.

Longtemps d’avance il va rêvant
A des clos remplis de cerises,
Et flairant des odeurs exquises,
Il siffle, la narine au vent.

De loin, comme un mirage étrange,
Il voit, sous le pampre vermeil
Des vignes pleines de soleil,
Les raisins mûrs pour la vendange.

« Nos Oiseaux » 1886

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

La Chanson du Vannier
La Chanson du Vannier
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

Brins d’osier, vous serez le lit frêle où la mère
Berce un petit enfant aux sons d’un vieux couplet :
L’enfant, la lèvre encor toute blanche de lait,
S’endort en souriant dans sa couche légère.

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

Vous serez le panier plein de fraises vermeilles
Que les filles s’en vont cueillir dans les taillis.
Elles rentrent le soir, rieuses, au logis,
Et l’odeur des fruits mûrs s’exhale des corbeilles.

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

Vous serez le grand van où la fermière alerte
Fait bondir le froment qu’ont battu les fléaux,
Tandis qu’à ses côtés des bandes de moineaux
Se disputent les grains dont la terre est couverte.

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

Lorsque s’empourpreront les vignes à l’automne,
Lorsque les vendangeurs descendront des coteaux,
Brins d’osier, vous lierez les cercles des tonneaux
Où le vin doux rougit les douves et bouillonne.

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

Brins d’osier, vous serez la cage où l’oiseau chante,
Et la nasse perfide au milieu des roseaux,
Où la truite qui monte et file entre deux eaux,
S’enfonce, et tout à coup se débat frémissante.

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

Et vous serez aussi, brins d’osier, l’humble claie
Où, quand le vieux vannier tombe et meurt, on l’étend,
Tout prêt pour le cercueil. – Son convoi se répand,
Le soir, dans les sentiers où verdit l’oseraie.

Brins d’osier, brins d’osier,
Courbez-vous, assouplis sous les doigts du vannier.

« Le chemin des bois » 1867

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le Village
Le Village
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

O mon village, à travers
Les prés verts
Grimpent tes logis en pente ;
Un ruisseau bordé d’obiers,
A tes pieds,
Court dans la sauge et la menthe.

Sous tes auvents de bois brun,
Le parfum
Du vieux temps se garde encore ;
On y parle le patois
D’autrefois,
Rude, chantant et sonore.

Sur ta grand’place un tilleul
Verdit seul ;
Son ombre abrite l’école
Où sur un rythme traînant,
Bourdonnant,
La voix des enfants s’envolent.

Puis la rue en serpentant
Va montant
Vers l’église, qui s’élance,
Avec ses clochers moussus,
Au-dessus
Des boulingrins où l’on danse.

L’Angélus, trois fois le jour,
A l’entour
Égrène sa sonnerie.
C’est là, depuis des matins
Très lointains,
Qu’on baptise et qu’on marie ;

Et c’est là qu’on meurt … Pressés
Et tassés,
Là, nos fils sous l’herbe haute,
Auprès des crânes sans yeux
Des aïeux,
Viendront dormir côte à côte.

« La Vie Rustique » 1888

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Brunette
Brunette
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Voici qu’avril est de retour,
Mais le soleil n’est plus le même,
Ni le printemps, depuis le jour
Où j’ai perdu celle que j’aime.

Je m’en suis allé par les bois.
La forêt verte était si pleine,
Si pleine des fleurs d’autrefois,
Que j’ai senti grandir ma peine.

J’ai dit aux beaux muguets tremblants :
« N’avez-vous pas vu ma mignonne ? »
J’ai dit aux ramiers roucoulants :
« N’avez-vous rencontré personne ? »

Mais les ramiers sont restés sourds,
Et sourde aussi la fleur nouvelle,
Et depuis je cherche toujours
Le chemin qu’a pris l’infidèle.

L’amour, l’amour qu’on aime tant,
Est comme une montagne haute :
On la monte tout en chantant,
On pleure en descendant la côte.

« Le Bleu et le Noir » 1873

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Les Lapins
Les Lapins
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Rien n’est plus drôle que de voir,
En novembre, parmi la dune,
Les lapins s’ébattre le soir
Dans la garenne, au clair de lune.

Excités par le vent d’hiver,
Se tenant debout sur leurs pattes,
Ils cabriolent, queue en l’air,
Comme une troupe d’acrobates.

Les lapins sont des gens prudents,
Au moindre bruit, leur chef de bande,
Immobile, un brin d’herbe aux dents,
Fait suspendre la sarabande.

Assis en rond, le nez au vent,
Ils ne bougent plus… O merveilles !
La lune projette en avant
L’ombre de leurs longues oreilles ;

Et ça remue… Ils ont grand peur
Et, détalant tous sans trompette,
Ils regagnent la profondeur
Souterraine de leur retraite.

« La Ronde des Saisons et des Mois » Livre pour enfant paru en 1891 chez L. Westhausser avec des illustrations signées Harriet Mary Bennett

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Amoroso
Amoroso
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Je la rencontre à la même heure,
Seule, sur le pont, chaque jour.
Elle regagne sa demeure
Au bord de l’eau, dans le faubourg.

Elle a vingt ans au plus, sa mise
Est simple, mais charmante à voir :
Sur les plis de sa robe grise
Tombe une mante de drap noir ;

Son bonnet, dont le vent chiffonne
Les ruches aux tuyaux roulés,
Découvre une oreille mignonne
Et d’épais cheveux crêpelés.

Elle est petite, maigre et brune ;
Sous de longs cils, son regard luit,
Comme un beau et doux clair de lune,
Parmi les vapeurs de la nuit…

Je la contemple et je l’admire,
Mon cœur la désire tout bas ;
Je la suis de loin sans rien dire,
Elle ne me voit même pas…

Puis, comme un écolier timide,
Je reviens par les quais déserts.
La nuit resplendit. Mon cœur vide
Se gonfle de regrets amers.

« Le chemin des bois » 1867

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Sieste
Sieste
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Il est midi, le ciel brasille.
Sous un églantier rouge en fleur,
Une honnête et calme famille
A trouvé l’ombre et la fraîcheur.

Le père veille en sentinelle ;
La mère, assoupie un moment,
Tourne au moindre bruit la prunelle
Vers son petit monde dormant.

Le plus jeune à plein cœur sommeille ;
Les aînés, l’œil ouvert encor,
Suivent dans l’herbe un vol d’abeille
Au corselet brun strié d’or.

Heureuses gens ! Leur vie est douce.
Pour oublier le monde entier,
Il leur suffit d’un peu de mousse
Sous les brins verts d’un églantier.

Gueux et contents, d’un cœur candide
Ils s’aiment, ces originaux!…
Et c’est dans un pot de fleurs vide
Une famille de moineaux.

« Le livre de la Payse » 1882

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le Charbonnier
Le Charbonnier
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Rien n’est plus fier qu’un charbonnier
Qui se chauffe à sa braise ;
Il est le maître en son chantier
Où flambe sa fournaise.
Dans son palais d’or,
Avec son trésor
Un roi n’est pas plus à l’aise.

Il a la forêt pour maison
Et le ciel pour fenêtre.
Ses enfants poussent à foison
Sous le chêne et le hêtre ;
Ils ont pour berceaux
L’herbe et les roseaux,
Et le rossignol pour maître.

Né dans les bois, il veut mourir
Dans sa forêt aimée ;
Sur sa tombe, on viendra couvrir
Un fourneau de ramée :
Le charbon cuira,
Et son âme ira
Au ciel avec la fumée.

« Sous Bois », dans la nouvelle « L’automne dans les bois », 1878

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Les Foins
Les Foins
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Au clair appel du coq chantant sur son perchoir,
Les faucheurs se sont mis à l’œuvre, et la prairie
Dans la blanche rosée a déjà laissé choir,
Derrière eux, un long pan de sa robe fleurie.

Les bruissantes faux vibrant à l’unisson
Ouvrent dans l’herbe mûre une large tranchée ;
Deux robustes faneurs, là-bas, fille et garçon,
Retournent au soleil l’odorante jonchée.

Leurs yeux brillent, l’amour sur le même écheveau
A mêlé les fils d’or de leur double jeunesse,
Et le voluptueux parfum du foin nouveau
À leur naissant désir ajoute son ivresse…

Et les herbes tombant au rythme sourd des faux
M’apportent le parfum des lointaines années
Dont le Temps, ce faucheur marchant à pas égaux,
Éparpille après lui les floraisons fanées.

Ce poème est dédié à Jules Bastien-Lepage (1848-1884), peintre naturaliste et ami d’André Theuriet.

« Sous Bois » 1878

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Les Confitures
Les Confitures
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

A la Saint-Jean d’été les groseilles sont mûres.
Dans le jardin vêtu de ses plus beaux habits,
Près des grands lis, on voit pendre sous les ramures,
Leurs grappes couleur d’ambre ou couleur de rubis.

Voici l’heure. Déjà dans l’ombreuse cuisine
Les pains de sucre blancs, coiffés de papier bleu,
Garnissent le dressoir où la rouge bassine
Reflète les lueurs du réchaud tout en feu.

On apporte les fruits à pleines panerées
Et leur parfum discret embaume le palier ;
Les ciseaux sont à l’œuvre et les grappes lustrées
Tombent comme les grains défilés d’un collier.

Doigts d’enfants, séparez sans meurtrir la groseille
Les pépins de la pulpe entr’ouverte à demi !
La grave ménagère, attentive, surveille
Ce travail délicat d’abeille ou de fourmi…

Le clair sirop frissonne et bout ; l’air se parfume
D’une odeur framboisée… Enfants, spatule en main,
Enlevez doucement la savoureuse écume
Qui mousse et perle au bord des bassines d’airain !

Voici l’œuvre achevée. La grave ménagère
Contemple fièrement les godets de cristal
Où la groseille brille, aussi fraiche et légère
Que lorsqu’elle pendait au groseillier natal.

« Le Bleu et le Noir » 1873

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Crépuscule
Crépuscule
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Dans des nuages d’or sertis
Le soleil descend vers la plaine.
Les troupeaux quittent les pâtis
Tout parfumés de marjolaine :

Brebis allaitant leurs petits
Et chèvres à mamelle pleine ;
La bergère, à pas ralentis,
Les suit tout en filant sa laine.

Le sentier longe un taillis clair
Où, légers, frissonnent dans l’air
Le bouleau, le tremble et l’érable ;

Et là-bas, parmi les brouillards
Qui fument aux pieds des fayards,
Pointent les toits bruns de l’étable.

« Jardin d’automne », 1894

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le Pinson
Le Pinson
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Fitl! fitt ! fitt ! Partout à la fois
Le pinson chante dans les bois.

Son ramage qui se marie
Aux voix des merles familiers
Annonce à tous les écoliers
Pâque-fleurie.

Dans les taillis sans feuille encor,
Les cornouillers et la saulée
En fleurs mettent une envolée
De poudre d’or.

Salut pinson, jeune allégresse
De la forêt verte!… Salut,
Avril de la vie au début,
Prime jeunesse !

Fitt! fitt! flit ! Partout à la fois
Le pinson chante dans les bois.

« Jardin d’automne » 1894

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

Le Jardin de la Grand’tante
Le Jardin de la Grand’tante
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Sur la margelle grise
Du perron, un cytise
Semait ses fleurs au vent ;
À la saison nouvelle,
Une mère hirondelle
Gazouillait sous l’auvent.

Au bas, croissait plein d’ombre
Un fouillis frais et sombre
D’arbres verts ou fruitiers :
Fleurs s’unissant aux feuilles,
Vignes et chèvrefeuilles,
Lilas et framboisiers.

Là, venait la grand’tante,
Droite encore et riante
Malgré quatre-vingts ans ;
Elle passait alerte ;
Sous la charmille verte
Brillaient ses cheveux blancs.

Elle avait en mémoire
Mainte charmante histoire.
— Les souvenirs joyeux,
Disait-elle sans cesse,
Hé ! c’est notre jeunesse,
À nous autres, bons vieux.

Elle aimait à voir luire
Partout un clair sourire,
Sur les fleurs, sur les fronts.
Pour elle, c’était fête
Quand sa calme retraite
S’emplissait de chansons.

Quand vint sa dernière heure,
Mai para la demeure
Du faîte jusqu’au seuil ;
Tous les lilas s’ouvrirent,
Et leurs grappes couvrirent
Le drap de son cercueil.

Perché près de la porte,
Le pinson à la morte
Modula son adieu,
Et de chants escortée,
La chère regrettée
Monta gaîment vers Dieu.

Au vieux logis fidèle,
Dans ce jardin plein d’elle,
Moi, j’ai grandi, vécu ;
Rêves, amour, étude,
Dans cette solitude
Tout mon cœur a tenu.

Là, mes rimes sont nées ;
Là, je les ai glanées
À l’ombre des fourrés,
Dans les fleurs du parterre,
Sous la mousse et le lierre
Des murs gris délabrés.

Je t’apporte, ô grand’tante,
Ma gerbe verdissante,
Et comme le pinson,
Sur le seuil de la porte,
Je viens dire à la morte
Ma meilleure chanson.

« Au coin du feu », Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 24, 1859

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

La Ferme
La Ferme
Paroles : André Theuriet (1833-1907)
Musique : Anny et Jean-Marc Versini

Dans la plaine onduleuse et nue,
Sous les brumes d’un ciel d’hiver,
La ferme isolée est perdue
Ainsi qu’un îlot dans la mer.

À peine un fil bleu de fumée
Au piéton la montre de loin,
Quand dans sa course accoutumée
Du bois noir il tourne le coin ;

Et le soir, la rougeur de l’âtre
À travers la vitre qui luit,
À peine la désigne au pâtre
Poussant son troupeau dans la nuit.

Parmi la bruine et le givre
Elle dort d’un profond sommeil ;
Mais en mars on la voit revivre
Aux tiédeurs du premier soleil.

Les alouettes reparues
Mettent le ciel en belle humeur
Tandis que le fer des charrues
Prépare la place au semeur.

Bientôt le grain se gonfle et germe.
Avril pluvieux et riant
Etend tout autour de la ferme
Un large tapis chatoyant :

Sainfoins, frissonnantes avoines,
Seigles verts plus mouvants encor,
Trèfles aux rougeurs de pivoines
Et champs de colza couleur d’or.

Puis vient l’ardente canicule ;
Sous un inaltérable azur,
Le souffle chaud du crépuscule
Apporte une odeur de blé mûr.

Alors le travail des batteuses
Emplit l’air de ronflements sourds ;
Le sol des routes caillouteuses
Tremble au poids des chariots lourds ;

Et comme une ruche trop pleine,
Sous le soleil aux feux plongeants,
La ferme répand sur la plaine
Tout son monde, bêtes et gens.

« La Vie Rustique », 1888

Chanson extraite du CD : « Chansons Rustiques – Poésies chantées – André Theuriet chanté par Anny et Jean-Marc Versini » paru en mai 2018 – MAR 445615 – EAN 3760237050229
Copyright : Marmottes Productions
Propriété des auteurs
Anny et Jean-Marc Versini
49, Rue du plateau, 92350 Le Plessis Robinson – France
www.versini.com
contact@versini.com

à venir prochainement